Victime d’une arnaque serrurier, comment réagir ?

Victime d’une arnaque serrurier, comment réagir ?

A l’heure où le nombre de victimes d’un cambriolage augmente toujours plus, celui des victimes d’une arnaque serrurier aussi! En effet, il est très facile de piéger un consommateur ignorant. Si cette situation s’est déjà produite et que vous n’avez pas su quoi faire, lisez ces quelques conseils.

Garder sa facture

Premièrement vous devez surtout bien conserver votre facture à chaque fois, c’est grâce à elle que vous pourrez contester une prestation. Si le serrurier ne vous l’a pas fournie, faites-lui penser avant qu’il parte. Sans elle, il vous sera plus difficile de prouver que vous avez été victime d’une arnaque. Vous pouvez aussi prendre des photos prouvant l’arnaque, comme par exemple une porte endommagée. Vous ne devez en aucun toucher à la serrure ou essayer de la réparer vous-même, cela pourrait se retourner contre vous.

Si l’arnaque concerne le prix, renseigner vous auprès d’autres artisans serruriers pour avoir une idée du prix réel que vous auriez dû payer.

Contacter le serrurier

Deuxièmement, vous devez en premier recours prendre contact avec le serrurier en question par téléphone et par courrier avec une lettre recommandé avec accusé de réception. Vous devez lui prouver que vous avez été victime d’une arnaque et donc engager un recours, soyez très précis dans votre courrier et expliquer tous ce qui s’est passé en détail. Deux possibilités s’offrent à vous: soit le remboursement de la prestation, soit une nouvelle intervention pour venir réparer les erreurs de la première, à vous de choisir laquelle vous convient.

Porter plainte

Si toutefois malgré toutes vos démarches vous restez sans nouvelle de votre serrurier ou alors s’il refuse de coopérer, vous devez alors porter plainte au commissariat le plus vite possible. Il ne faut surtout pas laisser traîner votre affaire.

Au commissariat, vous devrez une nouvelle fois prouver l’arnaque en fournissant la facture, les photos et l’accuser de réception de votre lettre recommandé. Une enquête sera ensuite ouverte et votre dossier sera porté en justice. A partir de ce moment, la procédure sera plus longue.

Vous avez aussi la possibilité de contacter la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) pour leur informer que vous avez été victime d’une arnaque. Ils pourront ainsi vous donner quelques conseils supplémentaires et ils mèneront eux aussi leur enquête sur ce serrurier frauduleux.

Vous connaissez maintenant les étapes à effectuer en cas d’arnaques serrurier.