Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ?

Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ?

La porte coupe-feu est une protection supplémentaire que vous pouvez additionner à vos locaux, elle est parfois même obligatoire dans certaines construction. Dans cet article, votre serrurier à Villeurbanne vous énonce les particularités d’une porte coupe-feu.

Définition de la porte coupe-feu

Le rôle de la porte coupe-feu est de résister contre la propagation d’un incendie tout en protégeant les individus des fuites de gaz toxiques et de fumées. Au niveau esthétisme, la porte coupe-feu ressemble à une porte ordinaire. C’est généralement une porte simple ou double battante (c’est-à-dire qu’elle n’a pas de serrure, que c’est une simple porte effectuant des mouvements d’aller et venu). Pour ouvrir une porte battante il suffit donc simplement de la pousser.

En fonction, la porte coupe-feu va être automatiquement fermée par un mécanisme de sécurité dès que l’alarme incendie retentit. Ce mécanisme est la plupart du temps un électroaimant qui retient la porte et qui va la libérer en cas d’incendie.  Néanmoins, il est possible de pousser le battant de la porte pour l’ouvrir même en cas d’incendie pour que les personnes puissent sortir en sécurité. Cependant, la porte se referme rapidement pour ne pas que le feu et la fumée se propage.

Afin de prouver leur résistance au feu, les portes coupe-feu détiennent une marque située sur la tranche de la porte. Le marquage permet de démontrer que la porte est conforme aux normes de sécurité et qu’elle a suivi des tests en laboratoire certificateur. Certaines portes coupe-feu résistent plus longtemps que d’autres aux incendies. C’est pour cela que les portes coupe-feu sont classées par degrés.

La règlementation des portes coupe-feu

La règlementation concernant les portes coupe-feu est très stricte. Les règles sont strictes en matière d’incendie en général. Certains immeubles, comme les immeubles de grande hauteur ou les établissements accueillant du public, doivent obligatoirement installer des équipements actifs et passifs contre les incendies. Les portes coupe-feu relèvent des éléments passifs pour lutter contre le feu. Le choix des portes coupe-feu est régit par des rapports qui attestent le degré de porte coupe-feu exigé selon les dangers d’incendies dans un certain environnement.

Il existe trois normes de règlementation pour les portes coupe –feu :

  • La NF EN 1154 – Quincaillerie pour le bâtiment – Dispositifs de fermeture de porte avec amortissement – Prescriptions et méthodes d’essai.
  • La NF EN 1158 – Quincaillerie pour le bâtiment – Dispositifs de sélection de vantaux – Prescriptions et méthodes d’essai.
  • La NF EN 1155 _ Quincaillerie pour le bâtiment – Dispositifs de retenue électromagnétique pour portes battantes – Prescriptions et méthodes d’essai.

Pour plus de renseignements sur les portes coupe-feu, vous pouvez référer à votre serrurier.